Home » Caledonia - LEcosse en photos: Paysages (Le Photon Voyageur t. 1) by David J. Martin
Caledonia - LEcosse en photos: Paysages (Le Photon Voyageur t. 1) David J. Martin

Caledonia - LEcosse en photos: Paysages (Le Photon Voyageur t. 1)

David J. Martin

Published
ISBN :
Kindle Edition
Enter the sum

 About the Book 

LEcosse occupe la partie nord de l’île de Grande-Bretagne. Presque entièrement montagneux, celui-ci est découpé par des vallées profondes remplies par de longs lacs ou des bras de mer qui s’enfoncent dans les terres à la manière des fjords.LeMoreLEcosse occupe la partie nord de l’île de Grande-Bretagne. Presque entièrement montagneux, celui-ci est découpé par des vallées profondes remplies par de longs lacs ou des bras de mer qui s’enfoncent dans les terres à la manière des fjords.Le climat y est doux et frais. Les précipitations sont fréquentes, mais la météo y est changeante. Les vallées étant très distinctes les unes des autres, la variété des paysages et de cieux varie également sur de courtes distances.Sur le centre du pays, la couverture nuageuse à tendance à stagner, recouvrant indifféremment les plateaux, landes, et sommets de basse montagne. Grâce à cet écrin, la luminosité y est uniforme et particulièrement adaptée aux lumières plus froides qui tendent vers le bleu sombre pour les nuages matinaux et le vert des pairies y est intense.Les paysages d’été offrent peu d’autres couleurs, les fleurs y sont rares. Le sentiment de sobriété renforce la beauté des lieux. Avec seulement du vert et les dégradés monochromes descendant des cieux, c’est toute une palette unique qui est capturée par l’objectif.L’omniprésence de la lande forme le caractère d’un espace à la fois solitaire et intimiste. Bien que celles-ci soient artificielles et découvrent les reliefs habituellement cachés aux regards. De vastes forêts couvrent toujours le centre et l’est et l’on peut en imaginer le pays que découvrirent ses premiers habitants. À une époque où les routes n’existaient presque pas dans les plaines, cette terre en été inaccessible. Ainsi, les parties nord et sud furent séparées jusqu’au XVIIIe siècle. L’héritage de ces époques et histoire cumulés se mêlent dans le coeur des habitants d’aujourd’hui.Ces territoires nus permettent au visiteur un contact sans intermédiaires avec un état brut de la terre. Une vision rare dans un monde dominé par les actions entropiques - ici, ces actions pourtant fortes par le biais de l’élevage, ont constitué une source unique d’inspiration. Les vallées semblent avoir intégré ces transformations pour qu’elles deviennent une part de leur identité, leur beauté même.Voyage en écosse à travers les Glen. Paysages saisissants et cieux énigmatiques.Des couleurs envoutantes dune terre solitaire